Santé

Pourquoi avez-vous plus froid que d’autres ?

Ecrit par Mourad

J’ai un ami très proche et très spécial, qui plaint toujours d’avoir froid durant cette période d’hiver, même pendant une journée ensoleillée et relativement chaude (25 °C).

Cela m’oblige de poser cette question : Pourquoi y a-t-il des gens qui ont plus frois que d’autre ??

Chez une personne en bonne santé, la température interne du corps est d’environ 37°. Mais la température de la peau, elle, varie de 25° à 30°. Il y a donc un fort gradient de température entre l’intérieur et la surface du corps.
La sensation de froid est essentiellement liée au flux thermique du corps vers l’extérieur : plus le corps perd de calories vers l’extérieur, et plus il les perd vite, plus la sensation de froid est intense.

La quantité de chaleur que perd notre corps ne dépend pas que de la température extérieure.
Plusieurs autres facteurs sont déterminants :

  1. L’habillement : plus il emprisonne une couche d’air épaisse autour du corps, plus il est isolant.
  2. Les caractéristiques physiques :
  • les personnes grandes et minces ont froid beaucoup plus vite que les personnes petites et rondes : leur surface d’échange avec l’air ambiant, rapportée à leur poids, est plus grande (c’est également vrai chez les enfants) et elles possèdent une couche de graisse isolante plus fine.
  • les personnes ayant peu de masse musculaire (personnes âgées, enfants) produisent moins de chaleur corporelle et ont donc froid plus vite.
  • l’adaptation au froid : les habitants des régions froides ont une meilleure tolérance que ceux des régions plus chaudes.

3. Etre au soleil : le soleil ne réchauffe pas seulement l’air ambiant, il chauffe aussi les corps exposés à son rayonnement par radiation

4. L’activité physique : elle accélère le métabolisme qui produit donc plus de chaleur corporelle, mais, de ce fait, elle réduit les réserves énergétiques corporelles…une arme à double tranchant.

5. Le vent :  est un facteur déterminant ; afin d’évaluer son impact sur le refroidissement corporel, on calcule une température de refroidissement éolien qui est celle que vous ressentiriez si vous marchiez dans un air ambiant à cette température, mais sans vent.

A propos de l'auteur

Mourad

Mourad Bouras est un ingénieur en biotechnologie, photographe, infographe et blogueur. Fondateur de site web "Je m’intéresse.com", il aime partager sa passion de la technologie et de l'informatique, tout en s'intéressant au domaine de santé et bien être.

Laisser un commentaire

2 Commentaire

  • Bonjour.
    Je trouve vos articles très intéressants . Cependant , je pense que vous devriez avoir un peu d’égard vis à vis de l’orthographe. Les fautes d’orthographes repoussent les internautes (« froid » et non « frois »). Je vous conseillerais une relecture après avoir posté tout article et si hésitation quant à la bonne orthographe d’un mot la consulation du site « BON Patron » correcteur automatique de fautes.
    Bonne continuation et saha shorkom

    • Bonjour
      Merci pour la remarque mais je dois vous mentionner que le mot « froid » a été cité correctement dans l’article plus de 5 fois. et je pense aussi que vous êtes assez intelligente pour remarquer que cette faute est une erreur de frappe et pas une faute d’orthographe, puisque la touche de la lettre « s » de clavier se trouve juste à côté de la lettre « d ». pour cela je ne crois pas qu’une simple erreur de frappe (puisque tu n’as pas trouvé une autre faute dans tout l’article) va repousser mes internautes comme vous l’avez dit. Merci aussi pour le conseil mais je n’ai aucune hésitation et doute pour mon orthographe.
      Merci encore et SAHA RAMDHANKOM.